VITE…UN NOUVEAU PRÉSIDENT!

 

La première question à se poser est : « Quels sont les problèmes qui affligent le Peuple »?

Actuellement, face à la violence et son escalade, dans les manifestions, que fait le gouvernement? Castaner aujourd’hui (18 mars) sur TV5 prévient que les réactions seront plus « musclées ». OUF!!!!
Cette réaction mène à une véritable guerre entre la police, les CRS et les manifestants… C’est-à-dire une escalade de violence. Plus encore, cela signifie la suppression du droit constitutionnel de manifester.
Cette attitude ne peut que mener à une augmentation de l’agressivité, de manifestants (casseurs… et Gilets Jaunes entraînés dans la mouvance) qui agiront malgré l’interdiction et les risques. De plus, le ras le bol et l’épuisement des forces de l’ordre, risque mener à un véritable carnage.
De toute évidence, la gestion de cette crise (manifestations répétées tous les samedis depuis novembre) est une aberration. La question fondamentale est : « Comment ramener la paix, la sérénité, la joie de vivre et la prospérité dans le pays? ».
Plusieurs revendications importantes ont été, haut et fort, exprimées clairement pendant les manifestations. Il est clair que l’escalade est la cause de la sourde oreille du président et des ministres. Ce ne sont pas les mesures d’apaisement lancées hâtivement (la preuve est faite) qui pouvaient faire cesser les manifestations.
Pas besoin d’être un Énarque pour évaluer et comprendre les causes qui ont généré les manifestations des « Gilets Jaunes ». Savoir lire, écrire, entendre et compter suffit. En effet…
La première question à se poser est : « Quels sont les problèmes qui affligent le Peuple »? C’est leurs revendications! De là, il est possible d’en faire une liste exhaustive, afin de mener à des études visant à régler les problèmes. En effet… régler les problèmes doit mener au retour de la paix sociale en priorité. Au minimum sur la qualité de vie de tous les Français (les protéger entre autres contre les gros riches qui les exploitent et tirent les ficelles du gouvernement, ainsi que des migrants illégaux hostiles).
Un bon gestionnaire, considérerait chaque élément (besoin identifié par le Peuple) comme étant un problème urgent. Ceci étant dit, chaque besoin exprimé doit faire l’objet d’un projet potentiel. En effet, il est nécessaire de trouver une solution pour chaque revendication du Peuple! Comment?
Comme dit plus haut, il y a la nécessité de créer un projet pour chaque demande du Peuple. Pour ce faire…
À travers le monde (comme en France), il y a des professionnels diplômés (maîtrise ou doctorat en gestion de projet), avec expérience. Ces gens sont des « chefs d’orchestre » qui gèrent efficacement une équipe de projet. Chaque membre de l’équipe a, préférablement été choisi par le chef de projet désigné. Celui-ci…
Le fait en fonction de la nature du projet à réaliser. Il serait trop long (possiblement difficile à comprendre) d’exposer l’ensemble des processus utilisés. Il est cependant nécessaire de comprendre que les résultats (rapport complet et exhaustif) sont parfaitement documentés, permettant des décisions éclairées. Qu’est-ce qu’il en retourne?
Trois propositions possibles : « irréalisable (preuves à l’appui); présente des possibilités mais nécessite des études supplémentaires (donc plus de ressources pour le projet); réalisable (appuyé par des recherches et des informations totalement crédibles et probantes). La suite! Au gouvernement de décider où il fera son lit. Mais voilà…
La France est gérée par un psychopathe narcissique (caractéristiques des dictateurs), duquel il n’y a rien de positif à tirer. Cette procédure serait totalement inutile à envisager. Ainsi…
L’espoir se situe au niveau du départ de Macron maintenant. Quitte à ce qu’il soit remplacé par un ou une volontaire d’ici les prochaines élections. Malheureusement…
Ce départ ne pourrait exister avant qu’une révolution en devenir à court terme. En effet : selon IFOP Atlantico du 20 mars 2019…
« Un sondage Ifop en exclusivité pour Atlantico en partenariat avec cinq autres instituts en Europe montre notamment que 39% des Français considèrent que pour changer la situation du pays, il faudrait une révolution ». En effet…
Rien qu’à voir la violence de la dernière manifestation des Gilets Jaunes du 16 mars, cela pose définitivement la question : sommes-nous sur le bord d’une révolution comme en 1889? Cette fois, contre un « roi » auto-proclamé!
Pour conclure, il y a des solutions possibles. La première est, dans les plus brefs délais, la démission (forcée) de macron (à savoir comment de façon pacifique). La deuxième, la levée d’une opposition officielle populaire, mettant en branle des propositions de solutions bien structurées et crédibles… SUITE À UNE CONSULTATION IMPARTIALE ET SECTORIELLE DU PEUPLE (par département par exemple)! Cette dernière, appuyée par des regroupements populaires (pacifiques) centralisés. Ces derniers utilisant les technologies de communication modernes, afin de tisser des réseaux pan-France, réclamant la démission du président. Plus encore…
Pouvant mettre de l’avant, des suggestions crédibles (bien réfléchies et structurées) de solutions aux différentes revendications légitimes actuelles du Peuple.
Il est important d’agir Maintenant… Avant les élections du 26 mai.

Auteur : Christian Michel

ESPOIR + VOLONTÉ + TÉNACITÉ égalent LIBERTÉ

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s